A table !, Nutrition
0

Faut-il devenir végétarienne ? (Huis clos avec ma meilleure amie…)

Faut-il devenir végétarienne ? (Huis clos avec ma meilleure amie…)

Faut-il devenir végétarienne ? (Huis clos avec ma meilleure amie…) :

Elle : « …ok pour déjeuner ensemble mais pas n’importe où, je suis végétarienne !»

Moi : « Ah, depuis quand ?»

Elle  « Ce matin ! » 

Moi  « Pourquoi ? »

Elle  « J’imagine que c’est plus sain, moins calorique et que je vais perdre du poids. En prime,je sauverai la vie de quelques animaux. Avant de me lancer , je voudrais avoir ton avis d’experte sur ce qu’est le « régime végétarien »  ».

Le végétarien en bref…

Je mange : légumes, fruits frais et secs, fruits à coque (noix, amandes…), céréales complètes, œufs, lait et laitages, miel et produits de la ruche

Je ne mange pas : viande, poissons, abats, charcuterie, volaille

Distinguer le vrai du faux
  1. Un régime plus sain ?

VRAI : l’homme est un végétarien à la base, la viande apporte des toxines et fatigue les organes d’élimination. Nous n’avons pas tout l’équipement enzymatique pour digérer les viandes, contrairement aux animaux carnivores.

2. Sans carence en protéines ? 

VRAI si on applique strictement la règle des apports en protéines végétales dont les œufs.
FAUX si les proportions sont mal respectées, il peut manquer de protéines, de vitamines (B9, B12, D3) et de minéraux (fer…)

3. Moins calorique ? Permet de perdre du poids ?

FAUX : Manger végétarien ne signifie pas nécessairement manger sainement et n’amène pas toujours à une perte de poids. Certaines personnes ont tendance à compenser la viande par plus de fromage (très calorique et déséquilibrant sur le plan hormonal), plus de farineux (pâtes, pain, légumineuses…) qui occasionnent des ballonnements et encombrent les voies respiratoires, voire plus de pâtisseries…

4. Plus digeste ? 

VRAI : voir point 1.
FAUX : la consommation excessive de salades pourrait pousser à prendre des quantités importantes d’huile d’olive et de purée d’oléagineux qui surchargent la fonction hépatique. Par ailleurs, la cuisine végétarienne compense en rendant la cuisine plus sophistiquée : les aliments sont cuits plus longtemps perdent de en qualité, en vitalité et en énergie.

5. Un régime pour tous ?

VRAI : s’il est bien appliqué, ce régime peut convenir aux femmes (même enceintes), aux hommes, aux sportifs et aux enfants à partir de 10-12 ans.

Elle : « Je vois. Mais toi tu en penses quoi ? »

Moi : « Le régime végétarien a des avantages, à condition de bien le respecter et d’éviter les compensations et les excès. En revanche, si tu supportes mal les laitages ou le gluten, je le déconseille. Dans ce cas, tu peux  limiter fortement ta consommation de viande (1 fois/semaine + 1 fois du poisson + 6 œufs) : tu profiteras des aspects positifs du régime sans en subir les inconvénients ! »

KarinaKarina Carpentier

Naturopathe

Chroniqueuse de la rubrique « Nutrition »

0 Commentaires

Laisser un commentaire