Bien-être, Estime de soi
0

J'ai confiance en mes compétences

confiance-en-soi

Source : leverreamoitieplein.net

Dans les articles précédents, nous avons vu que l’estime de soi se compose de différentes « confiance en soi » : la sécurité intérieure et la confiance en son identité. Ce mois-ci, abordons la 3ème composante. « C’est en forgeant qu’on devient forgeron ! » ça vous dit quelque chose ? Mettre ses lacets tout seul, manger tout seul, construire la maison en Lego tout seul…

Toutes ses expériences permettent à l’enfant de développer des compétences, d’avoir confiance dans le fait qu’il peut apprendre de nouvelles choses toute sa vie et éprouver la joie de réussir. Seulement, si les adultes, par soucis d’aller vite ou par mépris de vos capacités d’enfants, ont fait  les choses à votre place, vous en avez peut être déduis que les autres savent mieux faire que vous, que vous êtes nul(le) ou trop lent(e), ou encore que ce que vous faites doit être parfait.

Ce qu’il faut savoir en ce qui concerne vos compétences, c’est qu’elles ne vous tombent pas dessus par hasard !

Développer mes compétences en 4 étapes
  • Vous êtes inconsciemment incompétent : avant que je vous dise qu’il a 4 étapes dans l’apprentissage, et bien vous l’ignoriez! Quand vous étiez enfant, vous ignoriez que vous ne saviez pas conduire, faire fonctionner un extracteur de jus ou encore faire de la danse orientale. Encore aujourd’hui, il y plein de choses dont vous ignorez l’existence et que donc vous ne maîtrisez pas!
  • Vous êtes consciemment incompétent :Vêtes dans la voiture et vous réalisez que vous ne savez pas ce qu’il faut faire pour démarrer cet engin. Vous regardez la prof de danse en vous disant « je suis loin de danser comme elle ! »… Cette étape est inconfortable pour beaucoup d’entre nous. Il est possible qu’on se soit moqué de vous quand vous étiez enfant parce que vous ne saviez pas, que vous faisiez des erreurs ou que vous n’alliez pas assez vite au goût des autres. Etre ignorant peut engendrer une forme de honte.
  • Vous êtes consciemment compétent :vous faites des efforts pour enchaîner les étapes, vous vous concentrez pour ne rien oublier. Contrôle rétroviseurs, clignotants, je dépasse, etc. « 6,7,8 » vous comptez tout haut pour mémoriser les pas de la chorégraphie… Vous vous trompez, vous répétez encore et encore les mêmes gestes, et vous réussissez.
  • Vous êtes inconsciemment compétent :à force d’avoir répété les mêmes gestes, vous faites les choses sans avoir conscience que vous les faites ! vous n’avez plus besoin de réfléchir, les étapes s’enchaînent de façon rapide et fluide : vous êtes en train de danser et vous êtes tout à votre plaisir.

Avoir confiance en ses compétences, ne veut pas dire que vous savez tout faire ou que vous réussissez tout du premier coup. Cela veut dire que vous savez que vous pouvez développer vos compétences, si vous en avez envie ou besoin. Développer vos compétences demande du temps.

6585432_orig

Comment avoir confiance en vos compétences ?

1. Ecrivez sur des papiers à des endroits visibles

  • Je suis capable
  • J’ai le droit d’apprendre
  • J’ai le droit de faire des erreurs
  • J’ai les ressources en moi pour réussir
  • J’ai le droit d’être imparfaite et d’être aimée
  • Il est important que je me trompe pour apprendre
  • Je prends le temps d’apprendre

2. Faites la liste de vos 200 savoir-faire

Mais si, vous en avez même beaucoup plus !! Si jamais vous séchez devant cette liste, demandez à votre entourage, vous pourriez être étonné des réponses

3. Vous voulez développer un savoir-faire ?

Trouver quelqu’un qui possède cette compétence, et observez-le. Apprendre commence par regarder, mettez-vous dans les mêmes postures que cette personne, faîtes les mêmes gestes… laissez-vous sentir ce qui se passe en vous.

4. Danse, yoga, pilâtes… trouvez vous une activité physique

Cette activité vous fait envie et sentez-vous évoluer de semaine en semaine. Filmez-vous, vous constaterez votre évolution entre le début et la fin de l’année.

Vous pouvez tout apprendre du moment que vous en avez envie et que vous vous en donnez le temps. Soyez douce avec vous-même, vous avez le droit de faire des erreurs. C’est d’ailleurs vos échecs qui vous enseigneront comment réussir. Et surtout vous avez le droit de briller, de montrer combien vous êtes douée !

 

Portrait_AudreyDESCAMPSAudrey, contributrice principale de la rubrique « Estime de soi »

En savoir plus sur Audrey 

Vous avez des idées d’exercices ou des témoignages ? N’hésitez pas à les partager en commentaires…

 

 

 

 

 

 

0 Commentaires

Laisser un commentaire