En mode SOS, Mode
4

La gaine, c’est pas que pour les mamis et les rondes !

La gaine, c'est pas que pour les mamis et les rondes !

Crédit photo : Wacoal

Pendant longtemps, la gaine a été perçue comme un accessoire « has-been », que le troisième âge utilisait en fin de vie… On auquel on avait recourt en cas d’extrême urgence. Aujourd’hui, le panty a retrouvé ses lettres de noblesses et même les plus menues d’entre nous l’utilisent pour sculpter leur silhouette. Devenu accessoire de mode, on ne compte plus les matières, les couleurs et les formes. Petit guide pour s’y retrouver…

Depuis qu’Oprah Winfrey a fait l’éloge de la gaine dans son talk-show en 2000, les enseignes n’ont cessé de faire évoluer leurs collections pour satisfaire une nouvelle clientèle jeune et branchée attirée par les vertues de la gaine. Elle est donc devenue un formidable allié pour toutes les femmes et toutes les morphologies.
Comment bien choisir sa gaine  ?

1. Choisir sa taille

Bien connaître sa taille est l’étape essentielle au choix de votre produit. Pour choisir sa gaine, rien de plus simple ! Il faut connaitre tout simplement ses mesures. On se muni d’un mètre et on fait le tour de sa taille et de ses hanches.
Il est très important de connaitre ses mesures avant d’aller acheter sa gaine pour un maintien optimal et obtenir l’effet recherché. Si on achète une gaine qui est en dessous de sa taille, elle bloquera la respiration et donnera l’air comprimé et boudiné…Tout le contraire de ce que l’on recherche. En revanche, si on choisit une taille au dessus de celle qu’il nous faut, non seulement on ne va pas régler le « problème » mais en plus cela risque de se voir sous les vêtements.
lingerie-scandale
2. Quel est l’effet recherché ?
Toutes les gaines n’ont pas la même fonction. Il faut donc déterminer ce que l’on veut obtenir comme résultat avant de choisir le produit. Pour un effet taille fine occasionnelle (soirée entre filles par ex), on choisira la gaine invisible ventre plat, ou un panty long correcteur. Pour qu’on donne l’impression qu’un moustique géant a absorbé toute notre graisse durant le nuit (effet amaigrissant taille et hanche), on préférera un corsaire gainant. Si on veut cibler les hanches, la taille et les cuisses, on optera pour la gaine sculptante.
lingerie-wacoal
3. La matière adaptée 

Le choix de la matière du produit gainant est crucial : confort, flexibilité, résistance, auto-régulation des températures corporelles. L’efficacité d’une gaine est due à ses propriétés matérielles. Donc on suit le guide pour être sûre de son choix :

  • Le polyester, le polyamide, le lycra et l’élasthanne

On choisit d’abord ces matières parce qu’elles sont douces, élastiques et assurent un confort inégalé. Ces matières résistent aux frottements et à l’usure et se feront discrets sous les vêtements près du corps. Le polyester, le polyamide et l’elasthane garantissent une protection optimale contre le froid. L’entretien est facile à condition d’effectuer des lavages à l’eau tiède.

  • Le coton

Ses principaux atouts ? Son toucher doux, ses vertus hygiéniques et son entretien très facile. Si on a des petites irritations de la peau, c’est le compromis idéal ! Question chaleur, le coolmax et le tactel agissent comme de réels isolants thermiques. On évite alors les traces de transpiration et les mauvaises odeurs (ça ferait tâche 🙂 ).

  • Le tencel

La matière parfaite pour celles qui sont écolos jusqu’au bout de la culotte ! Le tencel ( ou lyocell) est en effet constitué de fibres d’origine végétale et biodégradables. Les fibres manquent d’extensibilité mais sont néanmoins dotées d’une certaine souplesse et d’une bonne résistance. Le tencel ne protège pas du froid mais assure un confort optimal. A adopter surtout l’été pour une silhouette de rêve sous vos petites robes ajustées !

lingerie-wacoal-beaty-secret-summer
4. Y’a des couleurs…si si !
On ne dirait pas comme ça mais le choix de la couleur de sa gaine, c’est un détail qui a son importance ! Ok le noir passe partout… mais pas dans le cas de la gaine. Si on a le teint clair, on préférera la couleur brun (pour éviter le constraste avec la couleur de son teint) et si on a la peau mat ou bronzée ou foncée, on opte pour le noir ! Il existe d’autres couleurs de pantys : ivoire, bleu, gris, rose et violet à découvir sur Lemon Curves par exemple.
Qu’on ne se mente pas, la gaine ne fera jamais perdre 10kg (même 5!). Son pouvoir, c’est de masquer les petites imperfections, sculpter la silhouette, sublimer les courbes… Pas de faire perdre 3 tailles ! Rien ne vaut la bonne vieille méthode du sport (progressivement bien sûre) ou d’une alimentation équilibrée pour atteindre ce résultat 🙂
Quoiqu’il en soit, on a le droit de vouloir se sentir belle et désirable aujourd’hui, tout de suite. Pour cela, la gaine sera notre allié de choix. Alors, on se rappelle des 4 petites règles essentielles et on court acheter son panty !!!
C’est quoi ton petit secret pour une silhouette de guêpe en un éclair ?  Partage tes astuces avec le gang des Pulpeuses 🙂

4 Commentaires

Laisser un commentaire