Actu mode, Mode
3

Les Pulpeuses sponsorisent les créateurs de mode !

Les Pulpeuses sponsorisent les créateurs de mode !
Parce qu’on est des fadas de mode. Parce qu’on aime être au coeur des tendances. Parce qu’on a toujours une longueur d’avance. Parce que la mode évolue, et qu’on évolue avec la mode… Nous avons décidé de sponsoriser, chaque année, un créateur de mode en devenir ! On lui apporte notre soutien et on l’aide à décoller. En 2016, notre protégée s’appelle Cynthia SITHER. 

Un engagement militant

Ton magazine Les Pulpeuses regorge de bonnes idées et surtout a envie de faire bouger les lignes de la mode. Et quoi de mieux que de mener le combat de l’intérieur, en soutenant des créateurs ?! C’est ce que Steph (fondatrice du magazine) a décidé de faire dès septembre 2015 : aider les artistes de la mode à faire évoluer cette industrie.

Durant plusieurs semaines, nous avons parcouru les routes pour dénicher la perle du moment. Celle qui fera parler d’elle, celle qui a compris notre objectif et qui défend les mêmes valeurs : celles d’une mode juste pour toutes les femmesbeaute-dove-journe_de_la_femme

Un programme d’accompagnement en béton !

Pour aider les créateurs à lancer leur marque et à se faire entendre dans ce vaste univers, nous leur apportons notre soutien :

  • organisation de panels consommateurs afin que le créateur soit au plus près des besoins de ses clients
  • définition et mise en place de la stratégie marketing et du plan commercial
  • ateliers pratiques en communication (rédaction, réseaux sociaux, média training…) afin que le créateur puisse s’exprimer de la façon la plus claire et juste possible concernant son projet et sa marque
  • accès au carnet d’adresse (fournisseurs, médias, bloggueurs, annonceurs, clients…)

 

Cynthia Sither : prodige 2016 

Cynthia Sither vêtements grande tailleCette boule d’énergie, au tempérament de feu, a séduit toute la rédac’ par ses créations audacieuses, bien coupées, colorées.

Elle propose des pièces en édition limitée, pouvant être portées par toutes les femmes… Et en particulier les femmes rondes.

Les Pulpeuses : Qu’est ce qui t’a poussé à devenir créatrice de mode ?

Cynthia Sither : Petite, j’étais attirée par les métiers de la mode. J’avais tendance à déchirer des bouts de draps et de rideaux pour confectionner des robes à mes poupées. C’était instinctif chez moi. Très vite, j’ai confectionné mes propres vêtements, c’était plus qu’une passion : c’était ma vocation.

LP : Comment es-tu passé de la vocation à l’action ?

CS : Très tôt en fait. Mes parents n’étaient pas du métier. Néanmoins, ils ont très vite compris que ma passion pour la couture était quelque chose d’important pour moi. Pour mes 11 ans, mon père m’a offert ma première machine à coudre Singer. Avec cette machine, j’ai pu laisser libre cours à mon imagination en créant des vêtements et des sacs en tissus. Grâce à ma mère et ma sœur, qui faisaient office de mannequin, j’ai développé mon art et compris très tôt les enjeux des morphologies différentes dans la mode.

LP : Quel parcours scolaire as-tu suivi ? 

CS : Parce qu’à 18 ans, je n’avais pas assez d’expérience pour me lancer, j’ai décidé de m’inscrire à une école de couture pour me perfectionner. J’ai donc suivi un cursus très enrichissant dans le domaine de la couture à Paris  : BEP mode et industrie connexes, Bac Professionnel artisanat et métier d’art (option : accessoires de mode), Formation en modélisme au Greta de la mode, Ecole de modélisme AICP (en alternance chez Décathlon) et Licence modélisme industriel à l’université de la mode à Lyon (toujours en chez Décathlon). J’ai choisi un cursus scolaire me permettant d’être en alternance afin de me rapprocher au mieux du métier de styliste-modéliste.

LP : Pourquoi avoir choisi de te consacré à la femme voluptueuse ?

CS : Ma mère m’a transmis un gène tout particulier : celui du shopping. Nous en sommes toutes les deux accros. Mais pour elle, faire les magasins était une vraie épreuve. Avec sa taille 48, elle ne trouvait pas de vêtements tendances, bien coupés, avec des matières nobles. Bien souvent, elle revenait bredouille et déçue de constater que la mode pour les femmes généreuses était triste et manquait de fraîcheur.

LP : C’est donc ta mère qui a été ta première source d’inspiration ?

CS : Oui tout à fait ! C’est de cette expérience que m’est venue l’idée de créer des collections pour femmes pulpeuses et voluptueuses qui s’assument et aiment leurs rondeurs. Je voulais redonner le sourire à ma maman, qu’elle reprenne le goût de s’habiller comme elle le souhaitait, tout en assumant ses belles formes.

LP : Quel est ton petit plus ?

CS : Mon petit plus est le conseil. Les femmes généreuses sont souvent mal conseillées en magasin. Chez moi, elles trouveront des conseils mode adaptés à leur morphologie. Je suis en mesure de les conseiller selon leur style et leur silhouette… Et parce que j’ai envie que toutes les femmes pulpeuses puissent s’habiller comme elles le souhaitent, j’ai décidé de créer des collections uniques et des modèles sur-mesure à la demande.

LP : Où souhaites-tu t’installer ?
CS : 
Je vais ouvrir un atelier à Lille, où je vais créer mes collections en fonction des envies de mes clientes. Mes clientes pourront bénéficier de mon showroom pour essayer en toute intimité les collections et leurs créations, d’un coaching personnalisé lors des différents essayages. Je proposerai également une nouvelle expérience shopping : présentations privées de certaines collections permanentes (à domicile ou en entreprise). L’idée étant d’organiser un mini défilé chez soi, entre amis ou pour un événement en entreprise, de faire des essayages…tout cela dans une ambiance détendue et complice.

 



Pour en savoir plus sur Cynthia et suivre son évolution, abonne-toi à sa page facebook!sither creation

3 Commentaires

Laisser un commentaire