Bien-être, Estime de soi
7

« Tu n’es pas assez mince »

Une Londonienne a répondu avec beaucoup d’humour, d’auto-dérision et de sarcasme à un rencart qui lui avait dit : « Je t’épouserai en un clin d’oeil…si tu étais plus menue » pour justifier pourquoi il ne souhaite pas continuer l’aventure avec elle.

Le 3 juillet dernier, Michelle Simon se rend à un premier rendez-vous amoureux avec un homme rencontré sur Tinder (site de rencontre en ligne). Après quelques verres et un dîner au restaurant, l’homme la raccompagne. Ils s’embrassent et se quittent. Le lendemain, Michelle reçoit un message des plus déroutant :

« Merci pour la merveilleuse soirée d’hier soir. Je vraiment apprécié ta compagnie […] Tu es impertinente et drôle et juste le genre de fille avec qui je serais ravi de sortir […] Je pense que tu es la plus jolie fille que j’ai jamais rencontré. Mais je suis attiré par des personnes beaucoup plus minces« , écrit le quadragénaire.

« Bien que je sois extrêmement attiré par ton visage et ta personnalité […] je ne peux pas dire la même chose concernant ta silhouette. Même si nous passons la plus belle des soirées, j’ai cette horrible impression que lorsque nous serons nus l’un en face de l’autre, mon corps me laissera tomber. Je ne veux pas que cela se produise bébé. Je ne veux pas être couché à côté toi, et que tu me demandes pourquoi je ne bande pas », poursuit le grand poète.

« […] Nous pourrions être des amis incroyables. Nous pourrions sortir ensemble et nous amuser et nous adorer et putain tu peux être certaine que je t’épouserais en un clin d’oeil…si tu étais plus mince […] Je suis un homme… Avec les désirs les plus chauds d’un homme et tous les défauts d’un homme et je connais mon corps et ses besoins », a-t-il conclut.

« S’il te plaît essaie de me pardonner. Je t’adore ». 

Le message est tellement brutale que Michelle s’est effondrée (qui ne l’aurais pas fait ?!). Il lui a fallu plusieurs jours juste pour se ressaisir…Et rédiger une réponse publique ! (intégralité du message sur son blog)

Michelle-Thomas-Tinder 4« Vous n’êtes pas obligé d’être attiré par moi. Il nous est déjà arrivé de penser d’un bon ami qu’il est adorable mais qu’il ne nous fait pas d’effet. Nous aimerions être attiré par lui, mais notre corps et notre esprit sont contre. Et cela me convient. Ce qui ne me convient pas […] c’est ce message tout à fait déplacé […] Le seul objectif possible en écrivant ce mail était de me blesser », affirme la jeune femme.

« Et j’ai honte d’avouer que, pendant quelques instant, vous avez réussi. Vous avez réveillé une peur enfouie en chaque femme : qu’importe qu’on soit drôle, intelligente, gentille, loyale, aventureuse ou dynamique, si l’on est en surpoids, personne ne nous trouvera désirable ».

« J’aime l’image que je renvoie.Je ne ressemble pas à Charlize Theron, et cela me convient. Je ne ressemble à personne et je m’aime […]« .

« […] Et je suis assez honnête à propos de qui je suis: je me décris comme une femme qui aime la pizza, une femme confiante et heureuse. C’est probablement pour ces raisons que vous avez flashé sur moi au départ. En voyant mon profil, avez-vous pensé « elle a une trop haute opinion d’elle-même, elle a besoin de descendre d’un cran ou deux ».

« […] J’ai montré votre message à des amis qui ont exprimé le choc, l’horreur, la honte en votre nom, et un désir de vous causer un réel préjudice physique ».

« […] Je n’ai pas attendu de vous rencontrer pour me rendre compte que je suis en surpoids. Je peux vous dire exactement du nombre de kilos en trop : 10. J’en ai déjà perdu 5, moitié du chemin reste à parcourir. Cela me va. Je vais sereinement me débarasser de ces kilos en trop sereinement. Ca ne veut certainement pas dire que que je ne peux pas aimer et apprécier mon corps maintenant ».

« […] Ce qui me préoccupe vraiment, la vraie raison pour laquelle je répondre publiquement, est le fait que vous avez une fille de 13 ans […] Je veux que vous encouragiez votre fille à aimer, apprécier, et prendre soin de son corps.Il n’appartient qu’à elle et seulement elle […] Donnez-lui les outils pour développer un sentiment d’estime de soi à toutes épreuves de sorte que, si elle tombe sur un petit être malheureux comme vous, elle puisse répondre comme je le fais maintenant ».

Elle signe son message d’un « Simon. Embrasse. Mon. Délicieux. Cul. »

Michelle, toute l’équipe du magazine LesPulpeuses te félicite !


Que pensez-vous de cette histoire ? Vous est-il déjà arrivé une histoire similaire ? Qu’auriez-vous répondu ?


7 Commentaires

  1. il y en a qui ne redoutent de rien, elle aurait pu lui répondre que finalement, c’est bien qu’il parte car lui il n’est pas assez intelligent, ou il est trop c*n, au choix 🙂
    Vraiment le niveau de bêtise et de goujaterie !

    • C’est tellement bien qu’un homme réponde à ce type d’article. Merci Pimpf. En fait, nous avons mis en ligne cet article parce que la réponse de Michelle est très digne et très positive. Et c’est ce qui nous a le plus touché. Alors que les attaquent injustifiées d’hommes frustrés n’ont aucun intérêt 😉

      • comme elle le cite dans l’article on ose à peine imaginer le type d’image ou de vision qu’il véhicule à sa fille de 13 ans, c’est terrible d’avoir ce genre de propos, et d’avoir une vision des femmes aussi rétrograde… mais bon… c’est surement parce que certains doivent avoir des problèmes d’afflux sanguin, quand il est concentré quelque part ça doit manquer d’alimenter correctement le cerveau je pense 🙂 ( on peut être tout simplement attiré ou pas par le physique de quelqu’un par son apparence, sans en faire des remarques aussi blessantes ni aussi basses , c’est vraiment bêtes, je suis un homme et je pense que tout comme les femmes j’ai mes goûts , mes envies, mes pulsions, mais j’ai aussi un cerveau et un minimum de savoir vivre ! mais bon on ne doit pas tous avoir les mêmes valeurs apparemment. Superbe réponse de sa part je suis tout à fait d’accord. ( je vais me permettre de rebloguer)

Laisser un commentaire